le syndrome de fibromyalgie  
ETYMOLOGIE:
FIBRO: qui touche les fascias
MYO: qui touche les muscles
ALGIE: la douleur

DEFINITION:
Le syndrome de fibromyalgie est un ensemble de pathologies dont le point commun est l'existence de douleurs musculaires diffuses (partie supérieure et inférieure du corps, devant et derrière) durables (depuis plus de 3 mois), et non expliquées (toutes les autres causes de myalgies, inflammatoires, métaboliques ou toxiques, doivent être exclues).
Les FM s'accompagnent de manifestations fonctionnelles diverses (céphalées, paresthésies, sommeil non réparateur, fatigabilité, troubles digestifs et urinaires, raideur matinale...) et l'examen révèle l'existence des points sensibles à la pression tels qu'ils sont décrits dans le tableau suivant, dans au moins 11 des 18 "points sensibles" (points de Travel) les plus fréquents
image14

1. Sous occipitaux
2. Cervicaux bas: face antérieure des espaces inter transversaires de C5-C7
3. Trapèzes: au milieu du bord supérieur
4. Sus épineux: au-dessus de l'épine de l'omoplate près de son bord interne
5. Deuxièmes côtes: à la jonction chondro-costale, au bord supérieur, un peu en dehors
6. Epicondyles
7. Fessiers: quadrant supéro-externe de la fesse
8. Grands trochanters: à son bord postérieur
9. Genoux: sur le coussinet adipeux de la face interne, au-dessous de l'interligne articulaire


La douleur est renforcée par l'effort, l'immobilité, la fatigue et le stress, les conditions climatiques.
Les FM touchent 2 % de la population (3,4 % des femmes) avec des chiffres plus élevés après 50 ans, et plus bas avant 18 ans.

CLASSEMENT:
Le syndrome de fibromyalgie a été reconnue par l'OMS en 1992, classée dans la liste CIM-10. Depuis 2005 elle porte le code M 79-7 = fibromyalgie et non plus M 79-0 rhumatisme non spécifique.

DIAGNOSTIC:
Les anomalies biologiques connues:
des troubles du sommeil (stade sommeil lent profond perturbé, ondes alpha et delta) (Moldofsky)
- une réduction des performances musculaires associée à des modifications biochimiques (pyruvicémie) (Eisinger)
- des perturbations neuro-endrocriniennes du système nerveux central, notamment la réduction des seuils de perception et de tolérance à la douleur, liés aves les modifications de certaines substances neuro-transmettrices : sérotonine, substance P.
ne permettent pas un diagnostic médical sûr.
En outre, le diagnostic des FM est rendu difficile du fait de nombreuses pathologies qui leur ressemblent ou cohabitent avec elles (fatigue chronique, spasmophilie, syndromes myofasciaux, irritabilité du colon et de la vessie, sécheresse buccale/oculaire) qui sont susceptibles d'évoluer vers une fibromyalgie réelle.

REPERCUSSIONS PHYSIQUES:
Le syndrome de fibromyalgie entraîne un état douloureux permanent, une fatigue chronique, différents troubles associés.
Les douleurs et la grande sensibilité musculaires empêchent une activité normale, les gestes répétitifs sont impossibles, les efforts sont limités et suivis de douleurs musculaires aggravées, souvent pendant plusieurs heures.
La fatigue chronique oblige à de fréquentes périodes de repos dans la journée, les facultés cognitives sont diminuées.
Tous ces troubles expliquent l'impossibilité pour une personne atteinte du syndrome de fibromyalgie de mener une activité professionnelle à temps complet.

NOMADISME:
La difficulté du diagnostic, et le manque d'information du monde médical, entraîne un nomadisme médical très important. Les personnes atteintes de FM souffrent beaucoup, s'interrogent sur leur état de santé.
Le manque d'information des médecins, surtout des médecins généralistes, entraîne une multiplication et une répétition d'examens coûteux et inutiles.
Posté le 10/11/2020 à 22:06 0 Commentaires